Catégorie : International

Fouad Siniora: Le gouverneur de l’ombre du clan saoudo américain au Liban

La reconduction dans ses fonctions de Saad Hariri, le premier ministre libanais ancien captif des Saoudiens, a quelque peu contrarié les ambitions cachées du plus proche collaborateur de son père sur le plan financier, Fouad Siniora, aspirant permanent au pouvoir.
Cheville ouvrière du bloc parlementaire du parti de Saad Hariri «Al Mostaqbal», successeur de Rafic Hariri à la tête du gouvernement libanais à son assassinat, Fouad Sionira s’est rêvé une nouvelle fois vizir à la place du grand vizir.

By René Naba, in Actualités International Liban Moyen-Orient Politique on .

Monde arabe : Une “génération perdue” du fait de la violence

Sida, assassinats, suicide, violence…Un avenir sombre pour le Moyen-orient, faute de stabilisation.
Le suicide et les assassinats ont décuplé en Asie occidentale produisant une «génération perdue», particulièrement dans la catégorie masculine de la population.
Telle est la principale conclusion d’une étude de «The International Journal of Public Health» publiée par le site en ligne Ar Rai Al Yom.

By René Naba, in Actualités International Société on .

Europe/Islam/Djihad : Le groupe Dallah Al Baraka, le fer de lance du prosélytisme saoudien.

La brusque floraison des vecteurs saoudiens, de même que le soudaine propulsion d’un complexe multimédia, réalisées en un temps record de trois ans, n’aurait pu être assurée sans l’appui massif d’un consortium saoudien parmi les géants de la finance internationale: Le Groupe Dallah Al Baraka, giga porteur médiatique, avec en soubassement sa synergie avec les banques islamiques «Dar El Mal Al islami» et «Banque Islamique Faysal».

By René Naba, in Actualités Arabie saoudite Golfe arabo-persique International on .

Mali : Présidentielle 2018 et Sécurité, pour le “relais Bougouni”

Le cordon sécuritaire établi autour du Mali pêche par l’absence d‘un partenaire essentiel dans la zone, l’Algérie.

L’enjeu des élections présidentielles du Mali de juillet 2018 n’est rien d‘autre que la pérennisation au pouvoir d’IBK.

René Naba est partenaire éditorial de la radio malienne Radio Kafokan et de sa revue hebdomadaire «Le relais de Bougouni». Entretien conduit par Seydou Koné.

By René Naba, in Actualités Afrique Entretien International on .

Europe/Islam/Djihad : Pour une poignée de pétrodollars, l’Europe a vendu son âme 1/2

Sauf contretemps, la France prévoit d’organiser au printemps 2018 un colloque sur le financement du terrorisme en Europe avec la participation des intervenants habituels à ce genre de débats. Pointant du doigt les bailleurs de fond du terrorisme islamique, le président Emmanuel Macron a indiqué avoir communiqué à l’Arabie saoudite la liste de ces groupements en demandant au Royaume de cesser de financer leurs activités.

By René Naba, in Actualités Arabie saoudite International on .

La face cachée d’Abou Dhabi 1/2

Abou Dhabi fait en France l’objet d’un engouement à la mesure de la projection fantasmatique qu’il propulse dans l’imaginaire du landerneau politique, souvent en méconnaissance de cause. Un engouement comparable à celui qui s’était emparé de la classe politique française à l’égard du Qatar, auparavant à l’égard de l’Irak de Saddam Hussein. Un réflexe pavlovien digne d’un comique de répétition.

By René Naba, in Abou Dhabi Actualités Analyse Golfe arabo-persique International on .

Le Mic Mac de la France dans son projet de création d’un État sous contrôle kurde à Raqqa en Syrie.

Le président Emmanuel Macron a fait part de son intention de prendre contact avec le président syrien Bachar Al-Assad à la fin de la défaite de Daech prévue à la fin février 2018, en complément de ses contacts avec les «minorités» de Syrie, confirmant implicitement l’objectif de sa diplomatie de créer un «Etat» à Raqqa, sous contrôle kurde (…)

By René Naba, in Actualités Analyse France International Monde Moyen-Orient Syrie on .

Centenaire Balfour : La Palestine cent ans après

« Si j’étais un dirigeant arabe, je ne signerai jamais un accord avec Israël. C’est normal : Nous avons pris leur pays. Il y a eu l’antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était-ce leur faute ? Ils ne voient qu’une seule chose : Nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient-ils accepter cela ?»

David Ben Gourion, premier chef du gouvernement israélien, le 18 juillet 1948, dans les semaines qui suivirent la déclaration unilatérale d’indépendance de l’État Hébreu.

By René Naba, in Actualités Analyse International Moyen-Orient Palestine on .

← Older Posts

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services