Blog, 2 ans déjà. Lancement du site renenaba.com

renenaba.blog.fr devient renenaba.com, passe à la vitesse supérieure, change d’adresse, mais pas de ligne éditoriale.

Au terme de deux ans de convivialité, le blog opère sa mutation qualitative afin de mieux vous restituer les multiples activités de ses servants.

Outre la traduction simultanée des papiers, mise en route en 2008, le nouveau blog va développer une rubrique multimédia où seront consignées les interviews, les colloques, de même que les chroniques radio de l’auteur. Avec une capacité décuplée, les interventions seront reproduites dans leur quasi intégralité, en fonction de l’intérêt de la prestation.

A partir de juillet 2009, le blog passe à une vitesse supérieure. Il change d’adresse, mais pas de ligne éditoriale.

Vous pourrez le retrouver à sa nouvelle adresse : www.renenaba.com

Pour les nostalgiques de l’ancienne adresse, les premiers compagnons de route des temps héroïques de l’émergence sur la toile, la totalité de la production antérieure du blog sera maintenue et conservée à l’ancienne adresse renenaba.blog.fr avec possibilité de basculement vers la nouvelle adresse www.renenaba.com

Beaucoup de ses papiers sont repris dans le grands sites avec notre consentement: www.mondialisation.ca (Canada), www.rebelion.org et www.tlaxcala.es/ (en version espagnole pour l’Amérique latine) et Mouvement des Indigènes de la République (MIR) en France, Al-Andalus (pour le Maghreb), Palestine-Solidarité.org pour les sympathisants de la cause palestinienne, dont nous nous en revendiquons, ainsi que le site citoyen libnanews, dont  nous revendiquons comme un honneur la tâche d’accompagner son développement pour le plus grand bénéfice du débat pluraliste au sein de notre pays d’origine.

Beaucoup des papiers  de ce blog sont aussi, malheureusement, repris, sans notre consentement, dans des sites dont nous ne cautionnons pas l’orientation.

LA LIGNE CARDINALE DE NOTRE POLITIQUE EST POURTANT CLAIRE: Nos amis sont nos amis, nos ennemis sont nos ennemis, mais les ennemis de nos ennemis ne sont pas nécessairement nos amis.

Beaucoup se rejoignent dans la critique de la politique hégémonique américaine, la politique d’apartheid israélienne à l’égard du peuple palestinien ou encore dans la politique oligarchique française, voire même dans la politique corruptive et ultra répressive arabe, mais nous nous ne reconnaissons pas dans tous les censeurs de ses pays.

Merci de votre assiduité et de vos observations.

2 comments

Laisser un commentaire

*