À propos / Biographie

Ce site regroupe 45 ans de journalisme (depuis 1969).

  • www.renenaba.com est un média indépendant qui ne perçoit ni de rémunérations ni de la publicité, et ne relève ni d’un éditeur, ni d’un groupe de presse. La vraie valeur ajoutée du blog réside précisément dans son indépendance tant intellectuelle que financière. Les sites relais qui rediffusent nos papiers ne répercutent pas leurs recettes sur notre production, le prix de son indépendance, la marque de notre indépendance. La progression constante de notre lectorat, sa configuration, ses exigences, constituent pour www.renenaba.com une marque de confiance renouvelée à l’effet de nous inciter à aller de l’avant, animés d’une volonté inébranlable de poursuivre sans concession le combat pour la dignité des hommes et la souveraineté des peuples.

L’auteur de ce blog a vécu, pendant plus de vingt ans, sur les «points chauds» de l’actualité internationale, d’abord, en tant que correspondant tournant au bureau régional de l’Agence France Presse à Beyrouth (1969 à 1979) où il a notamment couvert :

  • la guerre civile jordano palestinienne, le «septembre noir» de 1970, la nationalisation des installations pétrolières d’Irak et de Libye (1972), une dizaine de coups d’Etat et de détournements d’avion, ainsi que la guerre du Liban (1975-1990), la guerre d’octobre (1973), les premières négociations de paix égypto israéliennes de Mena House Le Caire (1979).

Puis en tant que responsable du monde arabo-musulman au service diplomatique de l’Agence France Presse (1978-1990) où il a couvert, à ce titre :

  • la guerre irako iranienne (1979-1988), la guerre algéro-marocaine, la guerre tchado-libyéenne (1982-1987), le conflit américano-libyen (1986-1987), l’assassinat du président égyptien Anouar El-Sadate (1981), le raid contre la centrale nucléaire irakienne de Tammouz (1980), les sommets des Non-alignés de New Delhi (1983) et de Harare (1987), les sommets arabes de Fès (1981 et 1982) de Rabat et d’Alger (1988), les sommets islamique de Lahore (1974), de Kuala Lumpur (1975) et de Riyad (affaire Salman Rushdie 1989) ainsi que l’affaire des otages occidentaux au Liban (1984-1988), la guerre des ambassades entre Paris et Téhéran (1987) et la percée diplomatique de Yasser Arafat à Paris (1989) et en Europe occidentale.

Français d’origine libanaise, jouissant d’une double culture franco arabe, natif d’Afrique, juriste de formation et journaliste de profession ayant opéré pendant 40 ans au Moyen Orient, en Afrique du Nord et en Europe, l’auteur dont l’expérience internationale s’articule sur trois continents (Afrique Europe Asie) a été la première personne d’origine arabe à exercer, bien avant la diversité, des responsabilités journalistiques sur le Monde arabo-musulman au sein d’une grande entreprise de presse française de dimension mondiale.

Le mérite en revient à l’AFP, qui a eu, en la matière, un rôle précurseur, bien avant que les concepts de «discrimination positive» ou de «quotas ethniques» ne viennent polluer le débat public.

Bernard Cabanes

Rédacteur en chef de l’AFP, tué le 13 juin 1975 par erreur dans un attentat à la bombe contre son appartement en banlieue parisienne-, a été le premier à repérer « le saute ruisseau» que le signataire de ce texte devait sans doute être à l’époque, le faisant venir depuis Beyrouth en stage de familiarisation avec le desk central à Paris, en juin 1975, prélude à sa titularisation.

Boni de Torhout

Chef du service diplomatique de l’AFP, qui a été le premier envoyé spécial de l’AFP en Cisjordanie occupée en 1967, correspondant de guerre en Irlande du nord, puis à Beyrouth.

Jean Vincent

Grand spécialiste de l’Asie, Jean Vincent a été l’interlocuteur du premier ministre chinois Chou En Lai et du Général Nguyen Van Giap, ministre vietnamien de la défense, vainqueur de la bataille de DIEN BIEN PHU.

René Naba

L’auteur de ce blog a eu le délicieux privilège de servir sous leur autorité au sein du service diplomatique de l’AFP (1979-1990), du temps de son prestige avant son démantèlement. En leur dédiant son travail, il a souhaité s’acquitter de sa dette de gratitude à leur égard, rendant ce témoignage posthume à ces trois grands seigneurs du journalisme, au-delà à l’AFP, et, à travers l’AFP, à tous les agenciers à travers le monde.

  • Correspondant tournant, au bureau régional de l’Agence France Presse à Beyrouth
    (1969 à 1979).
  • Responsable du monde arabo musulman au service diplomatique de l’Agence France Presse
    (1978-1989)
  • Conseiller du directeur général de RMC pour l’information. Responsable de l’information.
    (1989-1994)
  • Livre : Guerre des ondes, guerres des religions (1998)
  • Livre : Rafic Hariri, un homme d’affaires premier ministre (1999)
  • Livre : Du Bougnoule au Sauvageon, Voyage dans l’imaginaire français (2002)
  • Membre fondateur des «Lumières de Paris» (1996-2006) occupant les fonctions de trésorier, apportant au sein de cette académie constituée des correspondants de la presse étrangère à Paris, son concours au rayonnement de la production cinématographique française.
  • Livre : Aux origines de la tragédie arabe (2006)
  • Livre : Liban, Chroniques d’un pays en sursis (2007)
  • Livre : Libye, la révolution comme alibi (2008)
  • Livre : De notre Envoyé Spécial, un correspondant sur le théâtre du monde (2009)
  • Livre : Hariri, de père en fils, Hommes d’affaires et premiers ministres (2011)
  • Livre : Kadhafi : Portrait Total (2011)
  • Livre : Les révolutions arabes & la malédiction de Camp David (2011)

Beaucoup de ces papiers sont repris dans les grands sites avec notre consentement, particulièrement Mondialisation.ca (Canada), Tlaxcala et rebelion.org (Espagne pour les locuteurs hispaniques d’Europe et du continent latino américain), Oumma.com (pour la France), Al Andalus pour le Maghreb, http://nawaat.org/portail, le site de l’opposition démocratique tunisienne, Izuba.Info, pour l’Afrique, enfin Palestine-Solidarité.org pour les sympathisants de la cause palestinienne, dont nous nous en revendiquons, ainsi que le site citoyen libanais www.libnanews.com, édité depuis Beyrouth pour le lectorat francophone du Moyen orient, dont nous revendiquons comme un honneur la tâche d’accompagner son développement pour le plus grand bénéfice du débat pluraliste au sein de notre pays d’origine.

Pourvoyeur d’informations et d’analyses, le partenariat établi avec des sites relais de divers continents répond à la volonté de www.renenaba.com de participer pleinement au débat d’idées tant en France que dans l’espace euro méditerranéen, et au-delà, en Afrique, en Asie et en Amérique, en vue d’offrir une lecture en contrechamp de l’actualité, souvent à contre courant de la version des medias de consensus, par une lecture non biaisée par les présupposés idéologiques. Il veillera constamment à traiter les angles morts de la politique internationale, combattant sans relâche la communautarisation du débat public et de la vie nationale, dans tous les continents, par toutes les religions, de toutes les croyances philosophiques.

Beaucoup des papiers de ce blog sont aussi, malheureusement, repris, sans notre consentement, dans des sites dont nous ne cautionnons pas l’orientation.
LA LIGNE CARDINALE DE NOTRE POLITIQUE EST POURTANT CLAIRE : Nos amis sont nos amis, nos ennemis sont nos ennemis, mais les ennemis de nos ennemis ne sont pas nécessairement nos amis.

Beaucoup se rejoignent dans la critique de la politique hégémonique américaine, la politique d’apartheid israélienne à l’égard du peuple palestinien ou encore dans la politique oligarchique française, voire même dans la politique corruptive et ultra répressive arabe, mais nous nous ne reconnaissons pas dans tous les censeurs de ses pays.

Merci de votre assiduité.

Pour aller plus loin : 

Lire l’article : Gène Rebelle dans le monde arabe ; René Naba fragments d’un parcours (1969 – 2012) 
Ouvrages voir rubrique Livres
Il était une fois la dépêche d’agence
Cohérent avec ses options de base : 1ère partie 2eme partie
Mystère de l’immigration et de l’identité nationale 1 ère partie 2eme partie

Devant les abus répétés, http://www.renenaba.com rappelle expressément à ses lecteurs et visiteurs les règles en vigueur prévues par la législation sur la propriété intellectuelle, en particulier l’Article L.122-4 et les articles L.335-2 et suivants du Code disposant que «Toute reproduction intégrale ou partielle de nos pages faite sans notre consentement écrit serait illicite (Art L.122-4), et serait sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code ».
http://www.renenaba.com se réserve la possibilité de faire valoir ses droits au besoin par les voies de justice en cas de violation de ses dispositions.