Wednesday, June 12, 2024
Actualités & Flashback


Le tiers des femmes arabes, victime d’un harcèlement sexuel sur leur lieu de travail

Ce papier est publié à l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes. En Hommage à la Femme, la…

By René Naba , in Actualités Société , at 8 mars 2023

Ce papier est publié à l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes.

En Hommage à la Femme, la moitié de l’Humanité, qui n’a cessé, siècle après siècle, de donner la vie, quand son équivalent masculin donne la mort depuis des millénaires avec les guerres successives déclenchées aux quatre coins de la planète.

Le tiers des femmes arabes a été victime d’un harcèlement sexuel sur son lieu de travail, contre 1/6 pour les hommes

Quarante pour cent (40%) des journalistes femmes de 20 pays arabes ont été victimes de harcèlement et la moitié, soit 20 pour cent d’entre elles seulement, se sont décidées à en faire état publiquement.

Le journal libanais Al Akhbar publie ces statistiques en date du 2 Février 2022 sur la base d’une vaste enquête menée par une équipe féminine du quotidien en collaboration avec City University of London et l’Institut International de la Presse, organisme relevant de l’UNESCO.

526 journalistes du Liban, de la Jordanie, d’Égypte et de Palestine ont participé à cette enquête de même que des journalistes de Russie, d’Afrique du Sud, de l’Asie du sud-est et d’Amérique latine.

Le plus faible taux de dénonciation se situe dans le Monde arabe:

  • 59 pour cent ont été victimes de harcèlement verbal.
  • 19 pour cent de harcèlement physique
  • 15 pour cent ont dénoncé ce comportement auprès de leur supérieur hiérarchique.
  • 48 pour cent des organes de presse ont pris des mesures en conséquence.
  • 85 directeurs d’organes de presse ont pris part à cette enquête dont 51 femmes.
  • 27 pour cent considèrent que le harcèlement pose un vrai problème
  • et 43 pour cent d’entre eux ont été exposés à des tracasseries.

Les femmes pâtissent le plus du harcèlement, tant dans le domaine de la presse que dans leur vie quotidienne.

L’enquête visait un objectif précis: Sensibiliser les médias à ce phénomène en vue d’entreprendre une pédagogie auprès des lecteurs et d’amplifier les efforts collectifs en vue de développer des mécanismes pour lutter contre le harcèlement sexuel et de favoriser l’émergence d’une révolution des mœurs.

Pour le locuteur arabophone, ci joint le lien

Le Liban, qui a connu deux guerres civiles (1958 et 1975-1990), et 49 autres pays, en coopération avec les Nations unies, ont signé une déclaration destinée à mettre fin aux violences sexuelles dans les conflits, lors de la conférence internationale intitulée « Preventing Sexual Violence in Conflict », qui s’est tenue le 28 et le 29 novembre 2022 au Royaume-Uni.

Les pays qui ont participé à ce sommet se sont donc engagés à prendre les mesures nécessaires pour lutter contre l’inégalité entre les sexes et la stigmatisation des victimes; ainsi que de veiller à la mise en place de lois nationales pour poursuivre les auteurs de ces violence.

Pour aller plus loin sur le même thème, cf ces liens

 

Illustration

Doaa El Adl, Egyptian cartoonist

En savoir plus

https://www.egypttoday.com/Article/4/21676/Doaa-el-Adl-The-Cartoonist-breaking-gender-taboos