Liban : Le captagon, le nerf de la guerre de Syrie, un puissant facteur d’abrutissement des zombies criminogènes pétro monarchiques

Chaque guerre a sa dope: l’Opium au Vietnam et en Afghanistan, dans la décennie 1970-1980, le crack commercialisé par le FBI au sein de la communauté noire de Los Angeles pour financier les «contras» en Amérique latine, particulièrement contre le régime sandiniste du Nicaragua, dans la décennie 1980, le captagon, enfin, pour les guerres de prédation économique du Monde arabe au XXI me siècle.

By René Naba, in Actualités Politique on .

← Older Posts