Publié le: mer 21 nov 2012
Moyen-Orient / News | Par René Naba

La justice française ordonne la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Carte postale (Fresque de Georges Ibrahim Abdallah offerte à ses sympathisants, peinte par un artiste palestinien).
Palestine, Le rêve a une suite
Dans le graphisme du terme en arabe, Filistine
le L de Palestine est représenté par une clé, symbole du retour
le S est stylisé par des vaguelettes de la mer
le T (Tah en arabe) est en forme d’une embarcation
et la terminaison INE combinée au TAH qui figure une embarcation, voguant sur la mer….
Dans sa main gauche, une pierre, en hommage à l’Intifada de la génération des lanceurs de Pierre, les jeunes de 12 à 15 ans, qui lancèrent la première intifada en 1987.
Avec sa main droite le V de la victoire.

Paris – La justice française a ordonné mercredi 21 Novembre la libération du prisonnier politique libanais Georges Ibrahim Abdallah, incarcéré depuis 28 ans pour complicité d’assassinat de deux diplomates, a-t-on appris dans l’entourage du détenu.

Le parquet, qui avait a requis devant le tribunal d’application des peines le rejet de la demande de libération conditionnelle du Libanais, a, une nouvelle fois, fait appel.

La décision finale devrait être rendue le 14 janvier. En conséquence l‘expulsion de Georges Ibrahim Abdallah a été reportée à cette date dans l’attente de la décision finale de la justice.

La juridiction parisienne, seule dans le pays à statuer sur la détention dans les dossiers de terrorisme, avait examiné à huis clos le 23 octobre dernier la demande déposée il y a quelques mois et entendu par visioconférence le détenu et son avocat Me Jacques Vergès depuis la prison de Lannemezan (Hautes-Pyrénées).

La décision avait été mise en délibéré au 21 novembre, soit à la veille de l’anniversaire de la fête de l’Indépendance libanaise, coïncidant avec la visite en France du premier ministre libanais Najib Mikati.

Militant du FPLP (Front populaire de Libération de la Palestine), Georges Ibrahim Abdallah, 61 ans, avait été arrêté le 24 octobre 1984 et condamné à perpétuité en 1987 pour complicité dans les assassinats en 1982 à Paris de deux diplomates, l’Américain Charles Robert Day et l’Israélien Yacov Barsimantov.

Libérable depuis 1999, le Libanais a déjà vu sept de ses précédentes demandes rejetées, selon son comité de soutien.

Dans un communiqué, le comité de soutien de Georges Ibrahim Abdallah a salué cette victoire, considérant que l’appel interjeté par le parquet fait du libanais, non «un simple prisonnier d’opinion, mais un potage du pouvoir politique français».

«Le verdict vient de tomber, la justice française vient enfin d’accepter de libérer le plus ancien prisonnier politique en France et en Europe. Le parquet fait appel à la décision du juge encore une fois ! Georges ABDALLAH n’est plus un simple prisonnier d’opinion, c’est un otage du pouvoir politique français: notre gouvernement refuse de le libérer tant qu’il ne renie pas ses actes de résistance, tant qu’il ne se repend pas. Le mouvement politique international croissant en faveur de sa libération ne fera qu’amplifier ses actions», déclare notamment le communiqué.

«En 2003, un juge français a déjà autorisé la libération de Georges Ibrahim Abdallah et c’était le gouvernement qui avait fait appel. Le pouvoir politique français, «de gauche» comme de «droite», a prouvé encore une fois sa soumission aux ordres des Etats Unis. Il punit Georges ABDALLAH pour avoir osé résisté à la machine de guerre sioniste», poursuit le communiqué.

Depuis sa cellule Georges Abdallah a adressé ses salutations à la Résistance de Gaza :

« Ce qui se passe aujourd’hui en Palestine, camarades, ne peut pas nous laisser indifférents. Depuis plus d’une soixantaine d’années et avec quel héroïsme et quelle obstination les masses palestiniennes et leurs avant-gardes combattantes font face à l’une des dernières entités de colonisation de peuplement.
Ensemble, camarades, encore une fois, ensemble nous vaincrons et ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons. Certainement, camarades, c’est toujours en assumant la solidarité avec les masses populaires que l’on apporte la solidarité la plus significative aux prisonniers révolutionnaires.
A bas l’impérialisme et ses chiens de garde sionistes et leurs complices réactionnaires arabes !
Honneur aux martyrs et aux peuples en lutte», a conclu Georges dans un communiqué transmis par son comité de soutien».

Pour aller plus loin

http://www.renenaba.com/retour-sur-le-parcours-atypique-de-georges-ibrahim-abdallah/

www.renenaba.com est un média indépendant qui ne perçoit ni de rémunérations ni de la publicité, et ne relève ni d’un éditeur, ni d’un groupe de presse. La vraie valeur ajoutée du blog réside précisément dans son indépendance tant intellectuelle que financière. Les sites relais qui rediffusent nos papiers ne répercutent pas leurs recettes sur notre production, le prix de son indépendance, la marque de notre indépendance. La progression constante de notre lectorat, sa configuration, ses exigences, constituent pour www.renenaba.com une marque de confiance renouvelée à l’effet de nous inciter à aller de l’avant, animés d’une volonté inébranlable de poursuivre sans concession le combat pour la dignité des hommes et la souveraineté des peuples.

il y a 10 Commentaires
Tribune modérée avant publication
  1. mehdi dit :

    La lutte armée palestinienne…ne fait que servir Israël…un argument comme prétexte pour se défendre de ces exactions à l’onu, le peuple palestinien peut gagné la paix…qui ne peut que se faire sans armes, la non violence peut être parfois une arme redoutable.

    Une pensée pour George ibrahim abdellah…bien que je ne cautionne pas la lutte violente.

  2. Lemsine dit :

    Quelle joie! Quelle bonne nouvelle!!! Voilà un leader parfait pour prendre la place du vieux et non moins incompétent Abu Mazen… à défaut de Barghouti !

    On ne « cautionne pas la violence » quand il s’ agit de la résistance des palestiniens spoliés de tous leurs droits à la vie, et ce depuis plus de 64ans. Un peuple sans armes, sans chars, sans aviation, sans DCA! La violence dans son expression la plus inhumaine est toute entière dans le terrorisme d’ état d’Israël.

    Par conséquent, G.I.Abdallah représente la Palestine, laïque démocrate telle qu’ elle fut initiée et portée dans la lutte, par les fondateurs L’Organisation de libération de la Palestine (OLP)en 1964 … Aujourd’ hui, la lutte doit passer sur le plan politique et médiatique ( sans violence oui!) c’est en cela que des hommes intelligents,bien formés intellectuellement, efficaces et incorruptibles, tels Marouane Barghouti et George Ibrahim Abdallah, sont nécessaires pour assainir le front palestinien actuel de tous ses clivages politique et religieux…Car Gaza n’appartient pas au Hamas, ni Ramallah à Abu Mazen! Il s’ agit de toute la Palestine et son peuple qu’ il faut unir et sauver du génocide identitaire,politique et humain qu’ Israël est en train de réaliser!!

  3. Chérif BOUDELAL dit :

    Libérez Georges Ibrahim Abdellah !
    Ceux qui s’opposent à la libération du grand militant pour la Justice et la Paix, Georges Ibrahim Abdellah, devraient se poser les questions suivantes : Pourquoi a-t-on fermé les yeux sur les assassinats de plusieurs représentants de l’OLP à Paris par le Mossad israélien ? Pourquoi a-t-on fermé les yeux sur le génocide de Sabra et Chatila commis par les ennemis de Georges ? Pourquoi a-t-on fermé les yeux sur les massacres des populations civiles libanaises en 1982 et en 2006 ? Pourquoi a-t-on fermé les yeux sur le génocide israélien contre les populations de Gaza en 2008-2009 ? Pourquoi ces hommes et ses femmes de « cœur » ont-ils fermé les yeux sur les assassinats commis par l’armée israélienne (« la plus morale du monde ») contre les Palestiniens depuis des années pour prélever et vendre leurs organes à prix d’or ? Enfin, pourquoi a-t-on fermé les yeux sur le génocide au ralenti commis par israël qui impose le blocus sur Gaza depuis 6 ans pour affamer délibérément près de deux millions de personnes ?
    C’est pour toutes ces injustices et cette politique de deux poids deux mesures que Georges Ibrahim Abdellah, parmi tant d’autres, s’est élevé, et sa voix s’élève encore des l’intérieur de son bagne.
    Tous ceux qui reprochent à Georges Ibrahim Abdellah d’être un Résistant n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes pour avoir observé le mutisme sur les injustices subies par le peuple depuis plus de 65 ans. Georges Ibrahim Abdellah est un Résistant d’une grande valeur qui combat l’idéologie sionisme de la haine et ses complices éhontés. Maintenir un homme depuis 28 ans pour répondre aux exigences des USA (où les droits de l’Homme sont bafoués) est une humiliation pour la justice française, pour la France et son peuple. Les femmes et les hommes épris de liberté ont le devoir de le soutenir Georges Ibrahim Abdellah et exiger sa libération.

  4. mehdi dit :

    Je ne puis cautionner la violence et je suis personne….pour me permettre de juger cet homme.
    Aujourd’hui ce qui est de la lutte armée palestinienne… cela ne sert pas la paix, cette lutte profite seulement à Israël, une lutter par les armes… cela n’a aucun sens…le combat est inégal, des roquettes contre des missiles.
    Une lutte palestinienne sans arme…Israël en serai désarmé.
    Le peuple palestinien à le soutien de la majorité des pays de ce monde, une lutte armée palestinienne serait contre-productif.
    À chaque fois que des dirigeants du hamas sont pour une lutte par des voies démocratiques… ils sont assassinés par Israël ?

    http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/11/gaza-loffensive-de-trop-par-je.html

  5. mehdi dit :

    Lesmine, si tu veut t’en prendre à quelqu’un… te gène surtout pas, qu’à fait l’Égypte, arabie saoudite, qatar, Syrie, Iran, Turquie, Jordanie pour le peuple palestinien, tout ces pays se servent de ce conflit pour des intérêts geostrategique, par calcul politique et pas pour une raison humanitaire, une réel hypocrisie de tout ces pays.
    je donne juste un avis personnel, que cela ne vous plaise ou pas.

  6. René Naba dit :

    @Lemsine
    En écho à votre post réclamant la démission de Mahmoud Abbas ; une pétition réclamant la démission de Mahmoud Abbas en fin de mandat, sans légitimité sans popularité est en circulation proposant Marwane Barghouti à la présidence de l’OLP, avec pour adjoints :
    -Samir Kintar, ancien doyen des prisonniers politiques arabes en Israël
    -Georges Ibrahim Abdallah, le doyen des prisonniers politiques dans le monde

    en vue de donner du tonus à la résistance palestinienne

    faites la circuler sur facebook et twitter, cela donnera une impulsion nouvelle à la dynamique du combat et placera les dirigeants palestiniens et arabes sous le contrôle vigilant des peuples arabes.

  7. Ouas Ziani dit :

    @ Mehdi
    C’est quoi la paix ?

  8. mehdi dit :

    La paic c’est le temps où l’ont dis des bêtises, la guerre le temps où ont les payent (x).
    Il y différentes paix…comme différentes guerres, l’art de savoir les employés à bon escient, sinon nous sommes toujours en guerre…contre soi…contre tous, la paix en soi…paix avec les autres…en paix avec le monde à la fin de notre vie.

  9. Mehdi 2 dit :

    @rené naba: où peut-on trouver SVP cette pétition, je vous cite:

    « proposant Marwane Barghouti à la présidence de l’OLP, avec pour adjoints :
    -Samir Kintar, ancien doyen des prisonniers politiques arabes en Israël
    -Georges Ibrahim Abdallah, le doyen des prisonniers politiques dans le monde  »

    Merci

  10. René Naba dit :

    @Mehdi 2

    Bonjour,
    La pétition circule au sein des Collectifs Palestine de la région IDF et Rhone-Alpes.
    J’ai été avisé mais je ne maitrise pas le processus

Laissez votre commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


2 + 8 =