Abou Dhabi versus planète Mars : Fatwa contre les vols spatiaux vers Mars

By , in Abou Dhabi Editorial on .

Alerte: Mars attaque. Branle-bas de combat aux Emirats Arabes Unis.

Le haut conseil des affaires islamiques et des biens religieux des Emirats arabes Unis a émis une fatwa interdisant les vols spatiaux vers Mars, en ce qu’ils portent menace sur la vie des passagers, rapporte vendredi 20 février le journal Al Qods Al Arabi :

  • http://www.alquds.co.uk/?p=136026

Docteur Farouk Hamadé, président de cette instance religieuse, a justifié sa décision par le fait que «le voyageur qui s’expose à la mort sans raison est assimilable à un suicidé dont il subira la même sanction dans l’au-delà».

«Le voyageur n’est pas sûr de revenir en vie de son périple martien et la protection de la vie est un impératif de toutes les religions», a-t-il ajouté selon le quotidien transarabe.

Cette fatwa a été émise pour contrecarrer une campagne de la firme hollandaise «Mars One» cherchant à recruter des volontaires pour un voyage spatial vers la planète Mars, en 2023, en vue d’y édifier une colonie de peuplement.

Plusieurs milliers d’arabes et de musulmans ont répondu favorablement à l’offre de «Mars One» et se sont portés volontaires pour cette aventure, précise le journal.

Un internaute, répondant au nom de Restom Chouani, a critiqué la Fawta émiratie en ces termes dans un post figurant en bas de l’article: «Ceci n’est pas une Fatwa. Quelle mascarade.

A quand une fatwa prohibant les bases américaines dans les principautés et les porte-avions qui ont tué des milliers de personnes en Irak, en Afghanistan et au Yémen.

Un deuxième internaute du nom de HIKMAT USA, laconique: «Sommes la risée du Monde».
Le 3eme, Yassine Hariri, ironique: «Et si quelqu’un glissait en se rendant aux WC et qu’il meurt, ne faudrait-il pas édicter une Fatwa pour interdire les toilettes?».

A chacun ses ennemis. Pour les pétromonarchies du Golfe, qui abritent la plus forte concentration militaire occidentale hors Otan, le danger ne vient pas des sept bases américaines, anglaises ou françaises qui les maintiennent en état de dépendance, mais de l’au-delà.

Toutes sortes de Fatwa ont été émises au plus fort du «printemps arabe», mais aucune Fatwa, à ce jour, n’est venu prohibée la sujétion à l’ordre israélo-américain.